Retour  la page d'accueil

Notre offre de soins

Accédez aux fiches des services des Hôpitaux Universitaires de Strasbourg

Rechercher dans les offres de soins (pôle, service, activité, praticien...)

Echanges aux Hôpitaux Universitaires de Strasbourg autour du programme « mère kangourou » avec le Dr Nathalie Charpak, coordinatrice du programme.

Version imprimable

A l’occasion de sa venue en France, pour la Journée Soins de Développement du réseau naitre en Alsace, les HUS ont eu le plaisir d’accueillir et d’échanger ce jeudi 14 septembre avec le Dr Nathalie Charpak. Celle-ci est coordinatrice du programme Mère Kangourou à Bogota et en assure l’évaluation et la diffusion dans le monde depuis bientôt 30 ans.

Soucieux de proposer la prise en charge la plus adaptée possible aux nouveau-nés prématurés, les HUS, plus grande maternité de France métropolitaine, disposent depuis de nombreuses années d’une unité « Kangourou » sur les sites du CMCO et de Hautepierre et œuvrent à l’implantation des soins de développement centrés sur la famille. Ils ont aussi, avec le soutien de l’Agence Régionale de Santé, assuré une formation à ces soins dans tous les services de néonatologie d’Alsace.

Le programme Mère Kangourou a vu le jour en 1978 en Colombie. Il associe la pratique du portage en peau à peau au moins 18h/j, une alimentation par allaitement exclusif et un suivi ambulatoire pour les nouveau-nés prématurés et/ou hypotrophes, en alternative à l’hospitalisation classique. Des nombreux bénéfices de cette méthode ont été démontrés pour le bien-être des nouveau-nés prématurés et leur développement neurologique à long terme. Ces résultats ont soutenu la diffusion de la pratique du contact peau à peau dans les unités de réanimation néonatale des pays industrialisés, notamment en Suède, et en particulier à Stockholm et Uppsala avec qui le service de néonatologie des HUS a établi des contacts étroits. Le contact peau à peau direct entre l’enfant et son parent permet, dans un environnement médical très technique de garantir l’établissement des liens affectifs entre eux.

Les échanges avec le Dr Charpak ont été très riches et permettront sans doute la diffusion accrue de cette pratique, et ainsi l’optimisation des soins aux plus petits des patients vulnérables et de leur famille, aussi bien aux HUS qu’en Alsace.

 

NEONATOLOGIE

^ Haut de page