Masquer

Le transport des échantillons biologiques doit être réalisé en respectant :

  • la confidentialité due au patient,
  • l’intégrité des paramètres à analyser,
  • la sécurité des personnes qui manipulent les échantillons,
  • un délai de rendu des résultats compatible avec l’urgence de la demande.

Pour chaque examen, les conditions de transport sont précisées dans la fiche examen du guide des examens de laboratoire (GEL) :

  • la température de transport
  • le délai maximum d’acheminement
  • le mode d’acheminement spécifique (exemples : sur glace, à l’abri de la lumière,…).
Schéma simplifié de triple emballage

Les matériels biologiques doivent être conditionnés en triple emballage

Catégories des matières infectieuses et modalités spécifiques de transport

Arbre décisionnel pour vous aider à définir la catégorie à laquelle appartient votre échantillon

MATIÈRE INFECTIEUSE POUR L’HOMME, CATÉGORIE A, UN2814

MATIÈRE BIOLOGIQUE, CATÉGORIE B, UN 3373

ECHANTILLONS HUMAINS EXEMPTÉ (EXEMPLES : ADN, ÉTUDES ANTI-DOPAGE, …)

Pour plus d’informations

Guide pratique sur l’application du Règlement relatif au Transport des Matières Infectieuses de l’OMS.

Le triple emballage spécifique pour conditionner les échantillons réfrigérés

Les réfrigérants les plus couramment utilisés (carboglace, azote liquide) sont des marchandises dangereuses, qui nécessitent d’observer des prescriptions d’emballage complémentaires, notamment :

L’emballage extérieur utilisé doit pouvoir maintenir l’intégrité des échantillons à la température assurée par le réfrigérant

Le réfrigérant doit être placé entre l’emballage secondaire et l’emballage extérieur

L’emballage extérieur doit permettre l’évacuation du réfrigérant sous forme de gaz (ex : polystyrène, bonbonne d’azote ventilée) : il ne doit en aucun cas être étanche, en raison du risque d’explosion.

Une étiquette de danger spécifique au réfrigérant utilisé doit être apposée sur le colis

La quantité totale de réfrigérant présent doit être indiquée.

Le conditionnement des échantillons en carboglace.

La présence de carboglace doit être mentionnée à l’extérieur du colis par ce pictogramme.

Le conditionnement des échantillons en azote liquide

L’azote liquide est utilisé lorsque des températures extrêmement basses sont nécessaires pour maintenir l’intégrité des échantillons. Les emballages primaire et secondaire doivent être capables de résister sans dommage à cette température extrême.

Le manipulateur doit :

  • Se protéger les yeux, le visage et la peau des éclaboussures de liquide et des risques de brûlures.
  • Porter des lunettes de sécurité étanches et des gants isolant du froid lors des opérations de transvasement

La présence de l’azote liquide doit être mentionnée à l’extérieur du colis par ce pictogramme.

Mis à jour le 26/09/2022