Masquer
Accès aux soins des personnes sourdes et malentendantes

« Le don d’organes, c’est une des très rares occasions que l’on a de sauver 4 ou 5 vies juste avec un mot : parce que pour agir, il suffit de le dire ! »

 

A propos du Don

Aujourd’hui en France, nous sommes TOUS donneurs : décédés ou vivants.

Un seul donneur peut sauver ou améliorer la vie d’une ou plusieurs personne(s) malade(s). Il existe très peu de contre-indications de principe. La possibilité du don est évaluée au cas par cas, et à tous les âges.

Le don d’Organes et de Tissus est strictement encadré par la loi : chaque prélèvement est effectué par des équipes médicales expertes. Il est réalisé dans le respect des volontés et du corps du défunt qui est restitué à ses proches après le don.

Que sont les organes et tissus ?

Les organes

L’organe le plus couramment greffé est le rein puis le foie, le cœur, les poumons, le pancréas et des parties de l’intestin. La greffe d’organes est l’acte médical de la dernière chance. Les receveurs bénéficiant de ce don sont des personnes malades pour lesquelles il n’existe pas d’autres traitements possibles.

Les tissus

Les médecins peuvent greffer la cornée (fine membrane à la surface de l’œil, semblable à une lentille de contact), la peau, les artères, les veines, les os, les valves cardiaques. Les tissus permettent de restaurer une fonction défaillante, de soigner les grands brulés, de traiter de nombreuses maladies (sarcomes, malformations cardiaques congénitales, cécité, infections de prothèse…).

Plus de réponses en un clic :

Une question ?

La Coordination Hospitalière des Prélèvements d’organes et de tissus reste à votre disposition pour tout complément d’information

Les missions de la coordination

Nous sommes une unité transversale: nous travaillons en collaboration avec de nombreux et différents services des Hôpitaux Universitaires de Strasbourg, ainsi qu’avec les équipes médicales des hôpitaux de Haguenau, Saverne et Wissembourg.

Nous coordonnons exclusivement l’activité du don d’organes et de tissus chez les personnes décédées, en vue de greffes. A Strasbourg, la greffe et le don du vivant sont gérés par d’autres coordinations.

Nos missions sont encadrées par l’Agence de la Biomédecine, qui est directement sous la tutelle du Ministère de la Santé.

Elles sont variées:

  • Organiser les activités de prélèvement d’organes et de tissus, et assurer le lien entre les différents acteurs de la chaine du don et de la greffe.
  • Faire respecter les lois bioéthiques, les procédures et les règles de bonnes pratiques établies par le cadre législatif en France.
  • Garantir le respect des volontés du défunt et l’accompagner tout au long de la démarche de don, ainsi que ses proches aussi longtemps que nécessaire.  
  • Informer et sensibiliser les professionnels de santé et le grand public sur le don d’organes et de tissus.

Les lois Bioéthiques

Les trois grands principes de la loi de bioéthique entre le donneur et le receveur sont :

Le nom du donneur ne peut être communiqué au receveur, et réciproquement. Les proches du donneur peuvent cependant être informés des dons réalisés ainsi que du résultat des greffes, s’ils le demandent, sans pour autant connaître l’identité des receveurs.

Le don d’organes et de tissus est un acte de solidarité entièrement gratuit. La loi interdit toute rémunération en contrepartie de ce don.

En France, la loi indique que nous sommes tous donneurs d’organes et de tissus, sauf si nous avons exprimé de notre vivant notre refus de donner. Cette expression peut se faire sur le Registre National des Refus (RNR), par écrit et/ou en le disant à vos proches.

La loi prévoit 3 modalités de l’expression du refus :

  • Vous inscrire sur le Registre National des Refus dès 13 ans (www.registrenationaldesrefus.fr)
  • Exprimer votre refus par écrit et confier ce document à vos proches qui pourront le remettre aux équipes soignantes (votre nom, prénom, date de naissance doivent apparaître sur ce document, qui doit également daté et signé par vos soins)
  • En parler avec vos proches qui pourront témoigner de votre position lorsque les équipes soignantes aborderont la question.

Après le constat du décès, le Registre National des Refus est obligatoirement interrogé.

Par la suite, comme le prévoit la loi, l’équipe médicale et la coordination s’entretiennent systématiquement avec l’entourage du défunt pour recueillir le témoignage de ses volontés. Cet abord du don survient à la suite de l’annonce de la perte souvent brutale d’un proche. Lorsque la question se pose et que le sujet n’a jamais été abordé, l’entourage se sent décisionnaire. Dans 1 cas sur 3, de peur de ne pas honorer une volonté ignorée, il s’oppose à cette démarche.

Pour les enfants mineurs, ce sont les détenteurs de l’autorité parentale qui autorisent ou non le don.

L’important, c’est d’en parler !

Lors d’un sondage auprès des français :

80%

des Français se disent favorables au don d’organes et de tissus.
Or, le taux d’opposition est de 36% en France en 2023

93%

pensent qu’il est important de faire part de sa position à ses proches mais seulement 47% en ont déjà parlé

1 Français sur 2

pense que le prélèvement d’organes et de tissus n’est pas compatible avec les rites funéraires religieux, alors que le don d’organes est reconnu et autorisé par les 3 principales religions monothéistes pratiquées en France, dès lors qu’il s’agit de sauver des vies. Le prélèvement n’empêche pas de réaliser les funérailles selon les traditions de chacun.

En savoir plus

https://www.dondorganes.fr/questions/11/je-ne-sais-pas-comment-aborder-le-sujet-avec-mes-proches-que-faire

La reconnaissance aux donneurs, l’engagement pour le don

Le 22 Juin, journée nationale de sensibilisation au don d’Organes :

Chaque année, le 22 Juin se tient la journée nationale de reconnaissance aux donneurs, et de réflexion sur le don d’Organes et la Greffe.

Des évènements pour remercier les donneurs et leurs proches, et pour sensibiliser le grand public au don d’Organes et de Tissus sont organisés en France.


Le Ruban Vert

18% des Français reconnaissent le ruban vert comme étant le symbole du don d’organes.

Le Ruban Vert a été choisi pour être le signe distinctif de la gratitude exprimée à tous les donneurs d’organes et de tissus, et d’espoir pour les patients en attente d’une greffe.

Lieux de recueillement sur Strasbourg

Monument en hommage aux donneurs d’organes et à leurs proches, érigé grâce à l’ADOT 67/68 (Association pour le Don d’Organes et de Tissus), et situé au bord du Rhin face à l’Allemagne, au Jardin des Deux Rives.


Plantations d’arbres de vie

Des ginkgos bilobas, arbres symbolisant l’espoir et la longévité, sont plantés dans des villes et des villages de France grâce à l’initiative de l’association France ADOT. Par exemple dans le Bas-Rhin: Geudertheim, Erstein, Saverne…


Villes ambassadrices

Les Villes Ambassadrices du Don d’Organes (VADO), ce sont des élus et des citoyens qui s’engagent pour sauver plus de vies. Sous l’impulsion du Collectif Greffe+, elles sont de plus en plus nombreuses à inciter les passants à réfléchir au don, mais également à afficher leur solidarité par leur engagement dans cette cause.

Comment ?

  • En apposant un ou des panneau(x) à l’entrée de la ville
  • En se mobilisant chaque 22 Juin                    
  • En incitant les citoyens à rendre visible la cause et à porter le Ruban Vert

Quelques chiffres :

En France,

  • + de 90% des greffons viennent de donneurs décédés.
  • + de 63 000 personnes vivent grâce à un organe greffé.
  • près de 6 000 greffes d’organes par an sont réalisées
  • environ 22 000 patients sont en attente d’une greffe
  • + de 800 patients n’ont pas survécu à cette attente en 2023

Aux Hôpitaux Universitaires de Strasbourg, en 2023, 67 personnes ont pu faire don de leurs organes et/ou tissus, soit 96 organes et 177 tissus prélevés en vue d’une greffe.

CONTACTS

Coordination Hospitalière des Prélèvements d’organes et de tissus (CHP)

Hôpitaux Universitaires de Strasbourg
Chef de service : Pr Philippe Wolf,
Cadre de supérieure de santé : Habiba Moussa
Coordinateurs : Aurore, Clarisse, Florence, Margaux, Marion, Laure, Thomas et Virginie.

Tél. (24h/24 et 7j/7) : 03 88 12 70 68
coordprel@chru-strasbourg.fr

logo france Adot 67/68 ADOT 67/68
(Association pour le Don d’Organes et de Tissus)
adot67.org
07 89 31 76 90

panneau ville ambassadrice du don d'organesCollectif greffe+
https://greffesplus.frvilles-ambassadrices@greffesplus.fr

logo agence de la biomedecineAgence de la Biomédecine
Don d’organes.fr
01 55 93 65 50

Mis à jour le 05/04/2024