Flash infos

Augmentation des délais de démarrage de traitement // Infos COVID // Nouvelles lois de bioéthique // Annulation des groupes de paroles : Informations du service d’AMP

Présentation

Faire un don

Améliorez la réussite de votre assistance à la procréation : Suivez nos recommandations préconceptionnelles !

Le service d’Assistance Médicale à la Procréation (AMP) du CHU de Strasbourg accueille depuis 1982 les couples qui désirent un enfant sans succès ou qui présentent des risques de transmettre une maladie d’une gravité particulière. L’infertilité est une épreuve pour ces couples que nous nous efforçons d’aider et de conseiller.

Suite à une première consultation avec un des médecins gynécologues, un bilan est proposé. Les causes de l’infertilité sont le plus souvent retrouvées bien qu’il n’existe parfois aucune anomalie mise en évidence. Quoiqu’il en soit et en fonction du parcours du couple, une prise en charge sera proposée : soit par une insémination intra utérine (IIU), soit par une fécondation in vitro (FIV) classique ou une fécondation in vitro avec injection directe du spermatozoïde dans l’ovocyte (ICSI).

Dans certains cas et malgré une fertilité normale, le couple peut avoir besoin d’une technique spécifique pour éviter la transmission  d’une maladie d’une particulière gravité à l’enfant à naître. Si la  transmission est d’origine génétique, ils feront appel à un diagnostic préimplantatoire (DPI). Si la transmission est à risque viral, avec au moins un des membres du couple qui présente une infection (VIH, Hépatite B ou C), les techniques d’AMP seront réalisées dans des conditions de sécurité pour éviter une transmission à l’enfant, au partenaire et à l’équipe. Enfin il arrive que la stérilité soit définitive, nécessitant alors un don de gamètes : en cas d’insuffisance ovarienne profonde, on fera appel à un don d’ovocytes ; en cas d’azoospermie (absence de spermatozoïdes dans l’éjaculat et dans la biopsie testiculaire), on fera appel à un don de sperme. Si les deux membres du couple se trouvent dans une situation de stérilité définitive, on fera appel à un accueil d’embryon, puisque l’association du don de sperme et du don d’ovocytes (double don) n’est pas autorisée en France.

Une solution est aussi offerte aux patients qui présentent une maladie nécessitant un traitement médicamenteux ou une chirurgie qui pourraient avoir des conséquences fâcheuses voire définitives sur la fertilité ultérieure (cancer, médicaments cytotoxiques, chirurgie extensive, endométriose…). Cette préservation de la fertilité leur permet, dans les meilleurs délais, de conserver leurs gamètes (spermatozoïdes ou ovocytes), leurs embryons dans certaines conditions et du tissu ovarien.

Le parcours d’un couple en AMP peut être plus long ou difficile que prévu. Pour vous aider à surmonter ces épreuves, des psychologues vous reçoivent en couple ou individuellement. Il existe aussi des groupes de parole vous permettant d’échanger avec d’autres couples dans votre situation. Nos acupuncteurs vous proposent également des séances, autant pour améliorer vos chances de réussite que pour vous aider à surmonter les moments difficiles.

Les Hôpitaux Universitaires de Strasbourg sont un établissement public ayant pour mission de fournir à tous, sans distinction d’origine ou de religion des soins de qualité.
A ce titre, notre personnel est mixte (hommes et femmes) et nous ne pouvons vous garantir que vous serez examinée et prise en charge uniquement par des consultantes femmes, au risque de ne pouvoir vous garantir les soins dont vous avez besoin.

Le centre d’AMP des Hôpitaux Universitaires de Strasbourg est certifié Iso 9001 depuis 2008.

En savoir plus

En savoir plus sur l’infertilité

Comment se déroule la prise en charge en AMP ?

Foire aux questions – AMP

INFORMATIONS PRATIQUES

Prendre rendez-vous

Assistance Médicale à la Procréation - AMP
(sauf mardi après-midi et mercredi après-midi)

 03 69 55 34 12

Prendre RDV pour une consultation

 03 69 55 34 08

Secrétariat CECOS
(sauf mardi après-midi et mercredi après-midi)

 03 69 55 34 23

Laboratoire de Diagnostic Pré Implantatoire

 03 69 55 34 21

Venir à la consultation

Centre Médico-chirurgical Obstétrique (CMCO)

Rez-de-chaussée
19 rue Louis Pasteur
BP 120
67303 SCHILTIGHEIM CEDEX

Localiser / Itinéraire

Préparer sa consultation

conseils communs a toutes les consultations

Vous pouvez prendre rendez-vous auprès du secrétariat au 03 69 55 34 08.

Présentez-vous 20 minutes avant l’heure du rendez-vous afin que la secrétaire d’accueil puisse vous enregistrer.

Pensez également à apporter votre dossier complet à chaque consultation (ensemble des documents et examens de laboratoires).

Les documents indispensables

Pour faciliter et sécuriser votre prise en charge, vous devez vous munir à chaque consultation des documents suivants :

  1. Le courrier du médecin traitant ou spécialiste, des résultats d’examens complémentaires récents si  existants : imagerie, biologie, …, de la copie des ordonnances médicamenteuses que vous prenez, de votre carte carte de groupe sanguin.
  2. Une des pièces d’identité officielles ci-dessous :
    • Carte nationale d’identité ou d’un passeport (français ou étranger)
    • Permis de conduire
    • Carte ou titre de séjour permanent ou temporaire
    • Récépissé de demande de titre de séjour
    • Titre d’identité républicain
    • Document de circulation pour étranger mineur
    • Pour les enfants sans pièce d’identité officielle : acte de naissance ou livret de famille + pièce d’identité officielle d’au moins un des parents
      La carte vitale, une demande d’asile, une attestation d’aide médicale d’état (AME) ou une photocopie ou photo de la pièce d’identité officielle ne sont pas des pièces d’identité que nous pouvons accepter.
  3. Autres documents à présenter :
    • Carte vitale à jour, attestation CMU lisible
    • Prise en charge particulière (accident de travail, aide médicale d’état, prise en charge par un tiers, protocole de soins ALD, maternité …)

Documents spécifiques à fournir dans le cas d’une AMP

Lorsque la décision de recourir à une AMP (IIUou FIV) a été prise, vous devrez fournir les documents suivants :

  1. Photocopie des pièces d’identité pour les deux membres du couple : Carte nationale d’identité, passeport  ou carte de séjour en cours de validité pour les personnes étrangères résidant en France, avec une photo où vous êtes reconnaissable
  2. Attestation de vie commune :
    • Photocopie du livret de famille pour les couples mariés
    • Certificat de vie commune ou de concubinage ou adresse de domicile commune (PACS, factures, bail, avis d’imposition ou 2 documents séparés à chacun des noms mais avec la même adresse)
  3. Notification de prise en charge 100% du couple par votre centre de Sécurités sociale (qui vous sera remis pour envoi à la sécurité sociale par votre médecin référent lors de la seconde consultation ou au plus tard dans le courrier qui contient les ordonnances de traitement)
  4. Demande et consentements à la réalisation de l’A.M.P signés par le couple (donné par votre médecin référent et/ou adressé avec le courrier du traitement de la tentative)
  5. Photocopie de l’attestation de Carte Vitale. (l’AME ne peut pas bénéficier d’une prise en charge en AMP)

 

Bilan à fournir

Le bilan obligatoire et à mettre à jour régulièrement :

  • Les sérologies de Madame et de Monsieur sont à faire à 3 mois d’intervalle pour les deux premières puis à renouveler tous les ans
  • L’examen de spermoculture est à faire tous les 6 mois.
  • Les dosages hormonaux et spermogramme complet tous les ans à tous les deux ans maximum

Le déroulé de la consultation

La consultation médicale à l’hôpital ne diffère pas de celle des autres médecins. Elle comporte plusieurs étapes :

  1. Le médecin vous posera des questions : la raison de votre venue, vos antécédents personnels ou familiaux, votre activité professionnelle.
  2. Il vous examine.
  3. Il peut prescrire des examens complémentaires :  analyses biologiques, imagerie médicale (si nécessaire)
  4. Il réalise un diagnostic
  5. Il propose une prise en charge : consultation auprès d’un autre professionnel de santé, prescription d’examens, de traitements …
  6. Il peut recommander un suivi régulier.

N’hésitez pas à poser des questions, à vous faire expliquer un terme médical chaque fois que vous le jugez utile pour votre bonne compréhension.

Les consultations se déroulent au niveau 0 du Centre Médico-chirurgical Obstétrique (CMCO), au niveau des consultations externes.

Mon hospitalisation

Pour vous joindre, vos proches peuvent composer le 03 69 200 500 (appel non surtaxé)

Informations relatives à toutes les hospitalisations :

Les formalités d’admission, le livret d’accueil du patient …

Avant l’hospitalisation 

Les aspects pratiques :  télévision, téléphone, chambres, visites, repas, accompagnants, aumôneries, service social, interprétariat …

durant l’hospitalisation

Les informations relatives à votre sortie et la mesure de la satisfaction

Sortie

Le paiement des frais de séjour

Payer son hospitalisation 

 

Précisions relatives à l’hospitalisation dans ce service de soins (si besoin)

Après ma consultation

Après la consultation, vous devrez peut-être réaliser des examens complémentaires. Prenez rapidement rendez-vous auprès du professionnel de santé de votre choix. Les délais peuvent être longs pour des examens spécialisés.

Si un nouveau rendez-vous est nécessaire, la secrétaire vous en fixera un.

Autour de la consultation

Dans certaines maladies chroniques ou graves,  des actions sont mises en place autour de l’Education thérapeutique du patient. On pourra vous proposer de bénéficier de cette prise en charge qui vous permettra de mieux vivre avec votre maladie.

Des associations de malades ou de proches de malades peuvent aussi intervenir à l’hôpital ou en dehors. Vous pouvez les contacter si vous en ressentez le besoin. Voir la liste des associations conventionnées.

 

Vos démarches

Le traitement ne pourra débuter que lorsque le dossier aura été validé par les secrétaires en accord avec le gynécologue. La sage-femme programmera votre démarrage de traitement (que ce soit en rendez-vous pour une première fois ou par téléphone les fois suivantes), avec les dates suivantes :

  • Date du démarrage du traitement
  • Date du premier contrôle par  des examens sanguins et échographiques.

 

Législation

Pour une information complète, il est souhaitable de se reporter à la loi du 29 juillet 1994 et à la loi du 6 Août 2004 N° 94-654, parue au Journal Officiel du 30 juillet 1994 et tous les autres depuis.

Les points majeurs de la législation

  • Art L 152-10  : La mise en oeuvre de l’assistance médicale à la procréation doit être précédée d’entretiens particuliers des demandeurs avec les membres de l’équipe pluridisciplinaire du centre, qui peut faire appel, entant que besoin, au service social institué au titre IV du code de la famille et de l’aide sociale.
    Il doivent notamment  :

    • Vérifier la motivation de l’homme et de la femme formant le couple et leur rappeler les possibilités ouvertes par la loi en matière d’adoption ;
    • Informer ceux-ci des possibilités de réussite et d’échec des techniques d’assistance médicale à la procréation, ainsi que de leur pénibilité.
    • Leur remettre un dossier guide.

    La demande ne peut être confirmée qu’à l’expiration d’un délai de réflexion d’un mois à l’issue du dernier entretien, la confirmation de la demande est faite par écrit.
    La mise en œuvre de l’assistance médicale à la procréation est subordonnée à des règles de sécurité sanitaires définies par décret en Conseil D’Etat.
    L’assistance médicale à la procréation ne peut être mise en œuvre par le médecin lorsque les demandeur ne remplissent pas les conditions prévues par le présent chapitre ou lorsque le médecin après concertation de l’équipe pluridisciplinaire, estime qu’un délai de réflexion supplémentaire est nécessaire aux demandeurs dans l’intérêt de l’enfant à naître.
    Les époux et les concubins qui, pour procréer, recourent à une assistance médicale nécessitant l’intervention d’un tiers donneur, doivent préalablement donner, dans les conditions prévues par le code civil, leur consentement aux juge ou notaire.

  • Art. L151-1  : L’assistance médicale à la procréation s’entend des pratiques cliniques et biologiques permettant la conception in vitro, le transfert d’embryons et l’insémination artificielle, ainsi que toute technique d’effet équivalent permettant la procréation en dehors du processus naturel.
  • Art L 152-2  : L’assistance médicale à la procréation est destinée à répondre à la demande parentale du couple. Elle a pour objet de remédier à l’infertilité dont le caractère pathologique a été médicalement diagnostiqué. Elle peut aussi avoir pour objet d’éviter la transmission d’une maladie d’une particulièrement grave. L’homme et la femme formant le couple doivent être vivants, en âge de procréer, mariés ou en mesure d’apporter la preuve d’une vie commune d’au moins deux ans et consentants préalablement au transfert des embryons ou à l’insémination.
  • Art L 152-3  :Un embryon ne peut être conçu in vitro que dans le cadre et selon les finalités d’une assistance médicale à la procréation telle que définie à l’article L 152-2. Il ne peut être conçu avec des gamètes ne provenant pas au moins d’un des deux membres du couple.
    Compte tenu de l’état des techniques médicales, les deux membres du couple peuvent décider par écrit que sera tenté la fécondation d’un nombre d’ovocytes pouvant rendre nécessaire la conservation d’embryons, dans l’intention de réaliser leur demande parentale dans un délai de cinq ans.
    Les deux membres du couple sont consultés chaque année pendant cinq ans sur le point de savoir s’ils maintiennent leur demande parentale.
  • Art L 152-4  :A titre exceptionnel, les deux membres du couple peuvent consentir par écrit à ce que les embryons conservés soient accueillis par un autre couple dans les conditions prévues à l’article L 152-5.
  • Art L 152-5  :A titre exceptionnel, un couple répondant aux conditions prévues à l’article L152-2 et pour lequel une assistance médicale à la procréation sans recours à un tiers donneur ne peut aboutir, peut accueillir un embryon.
    L’accueil d’embryon est subordonné à une décision de l’autorité judiciaire, qui reçoit préalablement le consentement écrit du couple à l’origine de la conception. Le juge s’assure que le couple demandeur remplit les condition prévues à l’article L 152-2 et fait procéder à toutes investigations permettant d’apprécier les conditions d’accueil que ce couple est susceptible d’offrir à l’enfant à naître sur le plan familial, éducatif et psychologique.
    Le couple accueillant l’embryon et celui ayant renoncé ne peuvent connaître leurs identités respectives.
  • Art L 665-15  : Le prélèvement d’éléments et la collecte de produits du corps humain à des fins thérapeutiques sont soumis à des règles de sécurité sanitaire définies par décret en Conseil d’Etat. Ces règles comprennent notamment des tests de dépistage des maladies transmissibles.

L'équipe

Portrait de Catherine Rongières

Pr RONGIERES Catherine

Chef de service

Spécialités : Aide médicale à la procréation (AMP ou PMA), Chirurgie de la stérilité, Contraception, Diagnostic préimplantatoire (DPI), Infertilité, Ménopause, Obstétrique, Préservation de la fertilité, Suivi gynécologique

Prendre RDV
Portrait de Olivier PIRRELLO

Dr PIRRELLO Olivier

Chef de service

Spécialités : Diagnostic préimplantatoire (DPI), Gynécologie, Infertilité, Obstétrique, Préservation de la fertilité

Prendre RDV

Dr LICHTBLAU Isabelle

Responsable médical

Spécialités : Biologie, Centre d’Etude et de Conservation des Œufs et du Sperme (CECOS), Laboratoire de biologie de la reproduction

Prendre RDV
Portrait de Karima BETTAHAR

Dr BETTAHAR Karima

Spécialités : Aide médicale à la procréation (AMP ou PMA), Contraception, Infertilité, Ménopause, Obstétrique, Suivi gynécologique

Prendre RDV

L'équipe paramédicale

  • Céline Michel - Cadre sage-femme
  • Catherine Doerffer - Aide-soignante
  • Barbara Holl - Aide-soignante
  • Denise Kuhry - Aide-soignante
  • Madeleine Neuhuser - Aide-soignante
  • Manon Riehl - Secrétariat clinique
  • Delphine Kubler - Secrétariat clinique
  • Laetitia Mosser - Secrétariat clinique
  • Nadja Uhlrich - Secrétariat clinique
  • Anne Ombreux - Secrétariat clinique
  • Elodie Schaaf - Secrétariat clinique
  • Béatrice Willkomm - Secrétariat clinique
  • Emmanuelle Arnold - Secrétariat biologie
  • Nathalie Leinne - Secrétariat biologie
  • Elisabeth Mougin - Secrétariat biologie
  • Martine Murer - Secrétariat biologie
  • Jennifer Arenas - Technicien de Laboratoire LBDR-CECOS
  • Magali Beaugey - Technicien de Laboratoire LBDR-CECOS
  • Nicolas Becker - Technicien de Laboratoire LBDR-CECOS
  • Estelle Dufour - Technicien de Laboratoire LBDR-CECOS
  • Angélique Bindler - Technicien de Laboratoire LBDR-CECOS
  • Andrea Voisard - Technicien de Laboratoire LBDR-CECOS
  • Barbara Fakhri-Georges - Technicien de Laboratoire LBDR-CECOS
  • Nathalie Ruch - Technicien de Laboratoire LBDR-CECOS
  • Chloé Schamper - Technicien de Laboratoire LBDR-CECOS
  • Marine Streiff - Technicien de Laboratoire LBDR-CECOS
  • Sandra Weisgerber - Technicien de Laboratoire LBDR-CECOS
  • Mylène Bapst - Psychologue
  • Pascale Mignot - Psychologue

Les spécialités

Mis à jour le 10/05/2022