Flash infos

Actu : Nouvelle campagne Sport-Culture-Santé « Stras’ bouge contre l’Hépatite C » Avec l’ARS Grand EST, la CPAM 67, la Ville de Strasbourg, les URPS ML, Pharmaciens, Biologistes, conseil de l’ordre des Pharmaciens, l’ALMAF, SOS hépatites, la SIG, le SE Handball, l’Etoile Noire de Hockey, l’École MJM, L'EPITECH.... Stras bouge contre l'hépatite C

Présentation

Faire un don

Logo SELHVA

Le Service Expert de Lutte contre les Hépatites Virales d’Alsace (SELHVA) rattaché au CHU de Strasbourg est un service hospitalier territorial engagé dans la lutte contre les hépatites virales et les maladies du foie et la prise en soins des patients atteints d’hépatites virales par un appui technique aux politiques régionales ou nationales de santé en matière d’expertise ou de recherche sur les hépatites virales.

Accès à la page Analyse du score   Fibrosis-4 (FIB-4)

Le SELHVA et les HUS sont partenaires de la campagne Culture, Sport, Santé 
« Stras’bouge contre l’hépatite C », rejoignez nous !
Les HUS bougent pour devenir un hôpital zéro hépatite C d’ici 2025 !
https://www.facebook.com/strasbouge.hepatitec/ et www.strasbouge-hepatitec.fr

Nos missions

MISSIONS ACTUELLES EN TANT QUE SERVICE DE CHU DE SPÉCIALITÉ

  • Expertise clinique pour les diagnostics et traitements complexes chez les malades difficiles, notamment les patients ayant des polypathologies rendant une indication thérapeutique de première intention difficile ou les patients ayant eu un premier traitement non satisfaisant en raison de la complexité de la situation ou de la difficulté à éliminer le virus.
  • Recherche clinique sur les hépatites au niveau de la région. Ces services participent à différents types d’études thérapeutiques (Agence Nationale de Recherche sur le Sida et les hépatites et laboratoires privés), aux études scientifiques évaluant l’intérêt et les limites de nouvelles méthodes d’évaluation, aux essais thérapeutiques concernant les nouvelles molécules et à des analyses de modèles prédictifs permettant une projection sur les risques de complications.
  • Suivi de cohortes de patients, notamment en lien avec l’ANRS. La cohorte HEPATHER en est un exemple actuel.
  • Enseignement pratique et théorique pour les étudiants en médecine, les internes et la formation continue des médecins généralistes et spécialistes.

MISSIONS MINISTÉRIELLES SPÉCIFIQUES EN TANT QUE SERVICE EXPERT DE LUTTE CONTRE LES HÉPATITES VIRALES (SELHVA)

  • Surveillance épidémiologique des files actives des services prenant en charge les patients atteints d’hépatites virales au niveau régional en relation avec l’Institut de Veille Sanitaire.
  • Participation à l’amélioration de la qualité de la prise en charge, qui est variable selon les services, avec l’élaboration de protocoles thérapeutiques adaptés, leur diffusion et leur accompagnement ; avec l’élaboration de procédures spécifiques pour réduire les délais de prise en charge après un dépistage positif ; avec l’élaboration de protocoles d’éducation thérapeutique et de protocoles de coopération entre professionnels ; et la formation des professionnels (hors activité CHU) pour l’accompagnement des patients.
  • Coordination des acteurs régionaux agissant dans le champ de la prévention, du dépistage et de la prise en charge. Cette coordination permet d’associer les partenaires hospitaliers, libéraux, médico-sociaux, institutionnels et les associations de patients.
  • Participation à l’élaboration, la mise en œuvre et au suivi de la politique régionale de lutte contre les hépatites (Schéma Régional de Prévention, Schéma Régional d’Organisation des soins).
  •  Accompagner  la  mise  en  place  des consultations  spécialisées  hors  les  murs, notamment  dans  des  structures  de  proximité  (Centre  de  Soins,  d’Accompagnement  et  de Prévention  en  Addictologie  –  CSAPA,  les  Centres  d’Accueil  et  d’Accompagnement  à  la Réduction  des  risques  pour  Usagers  de  Drogues   –  CAARUD,  Unité  Sanitaire  en  Milieu Pénitentiaire – USMP…) au bénéfice des publics exposés aux hépatites virales.
  • Renforcer le développement des outils de diagnostic rapide (type TROD) et l’accès rapide au traitement, améliorer  la  prise  en  charge  allant  du  dépistage  au traitement des patients vulnérables, notamment en situation de précarité (programme PASS) ou encore favoriser la prise en charge des  patients  complexes  et  notamment  la  prise  en  charge  des comorbidités  favorisant l’aggravation de la fibrose

Nos principales activités

  • Coordination des acteurs régionaux impliqués dans la prévention, le dépistage et la prise en charge des hépatites virales
  • Programme « Initier une stratégie coordonnée de réduction des risques de transmission des hépatites B et C et du VIH parmi les usagers de substances psycho actives » dit Programme « FibroScan »
  • Mise en place de parcours de soins speciques en fonctions des pathologies, des publics et des partenaires concernés
  • Organisation des Réunions de Concertation Pluridisciplinaires pour les traitements des hépatites chroniques B et C
  • Programme d’Education Thérapeutique du Patient In situ et Hors les Murs pour les Maladies du Foie
  • 12 Programmes de recherche
  • Programme de formation des professionnels de santé
  • Programme d’information du Public
  • Programme de dépistage et d’accompagnement  “Hors les Murs” par l’Equipe Mobile de dépistage des MAladies du Foie (EMMAF)
  • Participation à l’élaboration, la mise en œuvre et le suivi de la politique nationale et régionale de lutte contre les hépatites
  • Implication des associations d’usagers (SOS hépatites Alsace-Lorraine)

Quelques données épidémiologiques Hépatites et Sida

Consultez les données pour les Hépatites B et C : données épidémiologiques 2019

> Bulletin de veille sanitaire – Surveillance des hépatites B et C, Grand Est

Extrait :

Hépatite BHépatite BHépatite CHépatite CVIH/sida
FranceGrand EstFranceGrand EstFrance
Nombre de nouvelles infections par an (1)2 5784 4007 000
Nombre de personnes ayant une infection chronique135 700 (6)38 800 (5) 100 000 (2)11 000 (5)150 000
Nombre de décès par an (4)

– imputables directement au virus- associés au virus

  1 327

1 507

  –

 

  2 646

3 618

  –

 

  396

 

Nombre de personnes ignorant leur séropositivité 11 957 (6)19 400 (5) 70 000 (2) (70%)9 098(5) 50 000 (33%)
(1) BEH N°20-21, 2009 (2) Santé Publique France  20 juin 2017 (3) InVS 2004 (4) BEH N°27 du 01/07/2008 (5) Estimation par le SELHVA 2017 selon  (1) (6) Baromètre santé 2016

L’Alsace et le Grand Est sont marqués par une forte prévalence de l’infection par le VHB La prévalence des hépatites B et C est 3 fois plus élevée chez les personnes en situation de précarité sociale et 24 fois plus élevée chez les Usagers de Substances Psycho-Actives (USPA).

UD : Usagers de drogues ; UDIS : Usagers de drogues  IV/Sniff; USPA : Usagers de substances psychoactives

En France, en 2011 la séroprévalence du VHC chez les usagers de drogues est  toujours élevée  (44% vs 59,8% en 2004) (4,5). A Strasbourg elle est de 47% vs 54,4% en 2004. (4,5) De plus, ces populations sont généralement éloignées du système de soins. Permettre le dépistage des hépatites et l’entrée en soins de ces populations cibles passe par un accompagnement personnalisé dans des structures d’accueil identifiées de type CSAPA et CSSRA.

Les Réunions de Concertation Pluridisciplinaires (RCP) Hépatites Virales

Traitements complexes des hépatites B, Delta et C (Parcours Spécialisé), prochaines réunions

En 2022, pour les RCP auront lieu les vendredis suivant à 17h30 :25 février, 18 mars, 29 avril, 3 juin, 22 juillet, 26 aout, 23 septembre à 12h30, 21 octobre, 18 novembre, 16 décembre 2022.

Possibilité de présenter les dossiers en visio ou télé-conférence directement depuis une tablette, un smartphone ou un ordinateur via l’application “GoTo meeting”

Présentation des dossiers en RCP est obligatoire

pour les patients hépatite C (voir le ci après) :

  1. En échec d’un premier traitement par antiviraux d’action directe ;
  2. Insuffisants rénaux (si le débit de filtration glomérulaire est inférieur à 30 mL/min), hémodialysés chroniques ou transplantés rénaux ;
  3. Ayant une cirrhose grave, compliquée MELD > 18 ou avec facteurs d’aggravation ou ayant des antécédents de cirrhose grave ;
  4. En pré ou post-transplantation hépatique ;
  5. Ayant un carcinome hépatocellulaire ou un antécédent de carcinome hépatocellulaire ;
  6. Co-infectés par le VIH, le VHB ou un autre virus à tropisme hépatique ;
  7. Dont l’état de santé ou le traitement peuvent interférer avec la prise en charge de l’hépatite C

Fiches à retourner par email à RCP-SELHVA

Les médecins généralistes qui souhaitent prescrire des traitements hépatite C dans le cadre du “parcours simplifié” tel que defini par la Haute Autorité de Santé (voir Fiche Mémo) peuvent également soumettre leurs dossiers et notamment pour leurs premiers patients à bénéficier de ce protocole simplifié.

pour les patients hépatite B et Delta (ci après arrêté du 4 aout 2022) :

“L’indication thérapeutique ouvrant droit à la prise en charge par l’assurance maladie, pour la spécialité visée ci-dessous, concerne uniquement le traitement de l’infection chronique par le virus de l’hépatite delta (VHD) chez les patients adultes ayant une maladie hépatique compensée testés positifs pour la présence d’ARN du VHD dans le plasma (ou le sérum), en association à un traitement de fond contre le VHB et en cas d’échec, d’intolérance ou de contre-indication à l’interféron alpha pégylé.  En outre, l’inscription sur cette liste de la spécialité HEPCLUDEX (bulévirtide) est subordonnée à sa prescription par des médecins expérimentés dans la prise en charge des patients ayant une infection chronique par le VHD et après discussion en réunion de concertation pluridisciplinaire. “

Fiches à retourner par email à RCP-SELHVA

Textes de référence

Une question sur le dépistage des hépatites ?  depistage-selhva@chru-strasbourg.fr

 

INFORMATIONS PRATIQUES

Prendre rendez-vous

Consultations

 03 69 55 01 70

Examen FibroScan

 03 69 55 01 70

Education Thérapeutique du Patient

Assistante Sociale

Réunion de concertation pluri-disciplinaires

Venir à la consultation

Hôpital civil

Nouvel Hôpital Civil
1 place de l'hôpital
BP 426
67091 Strasbourg cedex

Localiser / Itinéraire

Préparer sa consultation

conseils communs a toutes les consultations

Des modèles d’ordonnances sont disponibles pour les médecins dans la partie spécialité, ci-dessous.

Ma consultation FibroScan

Il s’agit d’un examen semblable à une échographie, il est rapide, non invasif et indolore.  Il est désormais recommandé d’être à jeun depuis au moins 3 heures avant de faire un FibroScan. Il faut pouvoir s’allonger sur le banc d’examen, soulever le bras droit.

Votre consentement écrit vous sera demandé avant de réaliser l’examen (cf notice d’information)

 Ordonnance à faire signer par votre médecin et Lettre d’information patient (Consultations les mardis)

  • Le jour de l’examen, il faudra venir avec un masque, à l’heure et seul dans la mesure du possible.

Documents à rapporter :

  • La convocation avec le consentement complétés et signés
  • Votre ordonnance pour l’examen
  • Une pièce d’identité en cours de validité
  • Votre carte vitale ou attestation de droit ou carte AME

En cas d’empêchement ou pour tout renseignement complémentaire voici les coordonnées du service  03 69 55 01 70

Les documents indispensables

Pour faciliter et sécuriser votre prise en charge, vous devez vous munir à chaque consultation des documents suivants :

  1. Le courrier du médecin traitant ou spécialiste, des résultats d’examens complémentaires récents si  existants : imagerie, biologie, …, de la copie des ordonnances médicamenteuses que vous prenez, de votre carte carte de groupe sanguin.
  2. Une des pièces d’identité officielles ci-dessous :
    • Carte nationale d’identité ou d’un passeport (français ou étranger)
    • Permis de conduire
    • Carte ou titre de séjour permanent ou temporaire
    • Récépissé de demande de titre de séjour
    • Titre d’identité républicain
    • Document de circulation pour étranger mineur
    • Pour les enfants sans pièce d’identité officielle : acte de naissance ou livret de famille + pièce d’identité officielle d’au moins un des parents
      La carte vitale, une demande d’asile, une attestation d’aide médicale d’état (AME) ou une photocopie ou photo de la pièce d’identité officielle ne sont pas des pièces d’identité que nous pouvons accepter.
  3. Autres documents à présenter :
    • Carte vitale à jour, attestation CMU lisible
    • Prise en charge particulière (accident de travail, aide médicale d’état, prise en charge par un tiers, protocole de soins ALD, maternité …)

Le déroulé de la consultation

La consultation médicale à l’hôpital ne diffère pas de celle des autres médecins. Elle comporte plusieurs étapes :

  1. Le médecin vous posera des questions : la raison de votre venue, vos antécédents personnels ou familiaux, votre activité professionnelle.
  2. Il vous examine.
  3. Il peut prescrire des examens complémentaires :  analyses biologiques, imagerie médicale (si nécessaire)
  4. Il réalise un diagnostic
  5. Il propose une prise en charge : consultation auprès d’un autre professionnel de santé, prescription d’examens, de traitements …
  6. Il peut recommander un suivi régulier.

N’hésitez pas à poser des questions, à vous faire expliquer un terme médical chaque fois que vous le jugez utile pour votre bonne compréhension.

Consultations spécialisées d’hépatologie

o   Prise en charge des cas complexes d’hépatologie,

o   Hôpitaux de jour (centrés sur les hépatites virales complexes, le CHC ou les patients cirrhotiques, le stéatopathie métabolique)

 

Consultations de médecine générale /médecine polyvalente (orientées hépatologie) –

o   Prise en soin des hépatites « simplex »,

o   Hôpitaux de jour de « diagnostic initial et d’annonce », : consultations de médecine polyvalente dans un contexte de facteurs aggravants et de polypathologies associées aux maladies du foie,

o   Prises en soin de patients en situation de vulnérabilité et de migration repérés par les actions mobiles et les partenaires extérieurs,

o    Suivi des patients traités /guéris dans le cadre de la réduction des risques et   de soutien à l’Éducation Thérapeutique du Patient)

 

Consultations de psychiatrie /addictologie

o   Prise en soin complexe des patients en situation d’addiction ou atteints d’une pathologie psychiatrique chronique, diagnostic initial et orientation vers les partenaires relais pour la prise en soin spécifique (traitements de substitution, organisation des cures)

 

Mon hospitalisation

Pour vous joindre, vos proches peuvent composer le 03 69 200 500 (appel non surtaxé)

Informations relatives à toutes les hospitalisations :

Les formalités d’admission, le livret d’accueil du patient …

Avant l’hospitalisation 

Les aspects pratiques :  télévision, téléphone, chambres, visites, repas, accompagnants, aumôneries, service social, interprétariat …

durant l’hospitalisation

Les informations relatives à votre sortie et la mesure de la satisfaction

Sortie

Le paiement des frais de séjour

Payer son hospitalisation 

 

Précisions relatives à l’hospitalisation dans ce service de soins (si besoin)

Hôpital de jour pour prise en soin intégrée et en un jour des patients lors du diagnostic initial de leur hépatopathie

  • Diététique
  • Assistante sociale
  • Médecine polyvalente- hépatologie-addictologie
  • FibroScan

Après ma consultation

Après la consultation, vous devrez peut-être réaliser des examens complémentaires. Prenez rapidement rendez-vous auprès du professionnel de santé de votre choix. Les délais peuvent être longs pour des examens spécialisés.

Si un nouveau rendez-vous est nécessaire, la secrétaire vous en fixera un.

Autour de la consultation

Dans certaines maladies chroniques ou graves,  des actions sont mises en place autour de l’Education thérapeutique du patient. On pourra vous proposer de bénéficier de cette prise en charge qui vous permettra de mieux vivre avec votre maladie.

Des associations de malades ou de proches de malades peuvent aussi intervenir à l’hôpital ou en dehors. Vous pouvez les contacter si vous en ressentez le besoin. Voir la liste des associations conventionnées.

 

Programme d’Éducation Thérapeutique du Patients Maladies Chronique du Foie (validé par l’ARS) avec 6 modules en complément de la prise en soin en hépatologie:

  • VHB (et VHD intégré)
  • VHC
  • Maladies métaboliques du foie
  • Le foie trinque
  • Cirrhoses et prévention et accompagnement CHC
  • Autres maladies chroniques du foie ?

Le SELHVA collabore avec de  nombreux partenaires  (liste non exhaustive):

Liste des partenaires

L'équipe

Dr TRIPON Simona

Coordonateur médical

Spécialités : Service Expert de Lutte contre les Hépatites Virales d’Alsace – SELHVA

Prendre RDV

L'équipe paramédicale

  • Carine WIEDEMER - Infirmière de Recherche Clinique et d'Education Thérapeutique du Patient - Contacter
  • Anne BURY - Infirmière de l'équipe mobile des maladies du foie - EMMAF
  • en cours de recrutement - Infirmière de coordination Ville-Hôpital et du projet Hopital Zero Hépatite C
  • Claire-Lise HUBERT - Assistante Sociale de l'EMMAF
  • Camille DAEFFLER - Diététicienne
  • Anna DE LUCA - Secrétaire médicale - 03 69 55 01 70 - Contacter

Les spécialités

  • Evaluation de la Fibrose et de la stéatose

  • Hépatologie et stéatoses hépatiques

La recherche

Mis à jour le 16/09/2022